Les Blessures Invisibles

MAV

Les blessures invisibles

Les Blessures Invisibles est une performance chorégraphique et picturale qui base sa construction sur la recherche d'outils créatifs permettant la matérialisation physique du champs ondulatoire des douleurs émotionnelles.

Les BLESSURES INVISIBLES peut se définir comme une réponse contemporaine à la série ANTHROPOMETRIES de Yves Klein. Ce projet performatif et pictural conceptualisé et interprété par Lili Escriva fait parti de la série de performances du M.A.V et ouvre la compagnie à la collaboration avec les musées européens au travers des lives-painting, projections et expositions qui le composent, tout en mettant en lumière la solidité du fondement corporel des méthodes de création de la compagnie.

 

LES BLESSURES INVISIBLES
Un dispositif aux milles facettes

L'expérience se base sur l'hypothèse qu'il est possible, au moyen de protocoles dramaturgiques expérimentaux, de matérialiser de façon concrète et précise les cicatrices émotionnelles d'un individu, de donner la preuve physique de leur existence, et ainsi de permettre d'en transcender la nature par le filtre de l'action cathartique.

L'interprète évolue dans un espace entièrement blanc, quasi-nu. Un corps et seaux de peinture. C'est tout ce qui maintient l'équilibre fragile de ce moment performatif dans lequel Lili Escriva déroule le fil chronologique de ses blessures les plus intimes grâce à une vision photométrique et colorimétrique de l'acte symbolique du mouvement. 

Dans cette performance mêlant recherche plastique, danse contemporaine et physique ondulatoire, il devient possible de rendre visible l'empreinte de l'énergie induite par le mouvement du corps-interprète. De suivre son évolution tout en donnant une résonnance nouvelle à la loi thermodynamique de l'entropie.