L’équipe Artistique


ARTS DE LA SCENE ET D'AILLEURS

"Chaque Production du Pied dans la Porte est une expérience, une immersion, comme autant de monde à explorer et à transmettre."

DES CREATIONS PLURIDISCIPLINAIRES

Les créations du Pied dans la Porte sont des spectacles pluridisciplinaires dans lesquels se mêlent et se répondent chant, danse, théâtre, musique, arts vivants, arts visuels et numériques.
Le collectif d'artistes n'hésite pas à créer des passerelles entre de nombreuses disciplines artistiques et en fait même l'une de ses base de recherche.
" Cette volonté de penser le spectacle de façon différente entraîne nos artistes dans de nombreuses collaborations en France et à l'étranger dans lesquelles échange et transmission leurs permettent de sans cesse réinterroger leur pratique."

 

Biographies

SANDRA MAUREL
Un langage du verbe et du geste

"Même si j'ai toujours été fascinée par le langage, la force dramatique du geste m'est apparue de façon de plus en plus évidente au fil de mon parcours. Car le geste a cette puissance supérieure intrinsèque de l'universalité. S'il est juste, il captera chaque spectateur, quel que soit son âge, son origine, son sexe, sa religion ou quoi que soit d'autre...Pour une personne qui comme moi a grandi en étant une perpétuelle étrangère, cela a du sens."

Fille d'expatriés d'origine Andalouse, Sandra Maurel a passé toute son enfance sur le continent africain. Elle grandit entre le Rwanda, le Sénégal, la Guinée - Conacry, le Burkina Faso et la France, son pays de naissance et de cœur, et construit son identité à travers ce mélange de cultures et de langues. C'est à 20 ans qu'elle décide de s'installer définitivement en France pour étudier l'art dramatique.  Fascinée par le travail de Pina Baush et Pipo del Bono, elle décide de faire prendre un tournant important à son parcours artistique il y a 4 ans avec la création du Pied dans la Porte et la volonté de se tourner vers une vision de plus en plus physique de l'interprétation, dans laquelle le corps et les sensations brutes dont il est vecteur forment le premier moteur de création. 

+ d'infos

 

Formée à l'art dramatique de 2003 à 2006, elle fait ses premiers pas dans diverses projets de 2006 à 2011. Projets qui lui permettront de mettre en application ses années d'apprentissage et de développer ses envies artistiques.

De 2011 à 2017, elle partage son temps entre le jeu, la mise en scène, la transmission et développe ses compétences dans la gestion d'association, en intervenant en tant que coordinatrice et chargée de développement culturel. Elle apprend également durant ces années le montage vidéo, le cadrage, la réalisation et développe également des compétences de webmaster.

Fort de son bagage, elle fonde en 2017 la compagnie Le Pied dans la Porte. 

Elle signe plus de 20 mises en scène entre 2011 et 2021.

Elle transmet l'art dramatique depuis 10 ans.

Profil complet sur LinkedIn:
+ d'infos

 

Lili Escriva
Une artiste aux multiples facettes

"La rigueur imposée par mes premières années d' apprentissage de la danse a créé chez moi la nécessité de construire mon propre langage, de chercher au-delà de la technique, pour parvenir à incarner le mouvement plutôt que de simplement l'exécuter. Toutes ces années d' expérimentations m'ont amenées à penser que, dans le fond, ce qu'il y a de magique sur un plateau ne vient pas vraiment de ce que l'on sait faire, mais plutôt de ce que l'on sait être, et de notre capacité à le laisser entrevoir."  

Lili Escriva est une artiste polymorphe au parcours atypique. Elle débute dès le plus jeune âge son apprentissage de la danse classique puis contemporaine, son chemin de danseuse semble tracé, mais, amoureuse de littérature , elle décide à l'âge de 20 ans de suivre des études d'art dramatique, ce qui lui permettra, au sortir de cet apprentissage supplémentaire, de travailler pour diverses compagnies tour à tour en tant que danseuse, comédienne, modèle, metteuse en scène, performeuse ou dramaturge. Ces années sont pour elle le temps d'une recherche polymorphe de l'acte créatif, qui lui permettra d'aiguiser son analyse du traitement du geste et de donner une couleur atypique à son interprétation. En 2013, notamment, elle opère un retour à ses racines en suivant le parcours d'un tablao de flamenco traditionnel gitan. Une aventure qui durera 4 ans, aux travers de laquelle elle apprendra l'art du flamenco dont les accents demeurent présents dans sa danse depuis lors. Grâce à la création de la compagnie Le Pied dans la Porte en 2017, cette artiste multiple s'offre le terrain d'expérimentation idéal pour exprimer sa vision de l'acte créatif.  

 

Grace à des artistes internationaux tels que Tatiana Ganoza ou la Moneta, toute sa recherche chorégraphique s'articule autour du point de rencontre de ses deux disciplines.
+ d'infos

Sa recherche vise à tordre, malaxer le rythme et ses contraintes afin de donner naissance à un nouveau langage mêlant sensualité, sensibilité et brutalité pour une remise en question perpétuelle du geste.
Depuis près de 10 ans, elle construit des spectacles hétéroclites ayant pour leitmotiv l'engagement physique de l'acteur au service du langage. 
+ d'infos

Lili Escriva est aussi auteure, et avec des œuvres dramaturgiques comme "ô ou le jour des vœux" et "le début de chacun de nos temps", elle entraîne le lecteur dans des territoires intimes à la fois poétiques et cruels. Une dramaturgie du rythme et de la distorsion. Son premier roman est actuellement en cours d'écriture.